Newsletter février 2017

Newsletter février 2017

Faire le choix d’être sportif de haut niveau, c’est d’abord une passion mais aussi un rêve que l’on essaie de construire chaque jour un peu plus. Le chemin est long, la volonté doit être permanente. Ce mois-ci, nos athlètes se sont encore rapprochés un peu plus de leur objectif, devenir n°1.

 Tout sourire Doriane Escané continue d’empiler les bonnes performances. Leader du classement national U18/U21, elle a très récemment marqué les esprits avec une médaille d’argent aux Festival Olympique de Jeunesse Européenne. Ce résultat vient s’ajouter à d’autres courses FIS Europe réussies (2 Top 5) ou encore un nouveau podium le Ladies Night Tour à Morzine. Doriane bien sur la fin du (bon) chemin, croyez-nous !

 « Seulement » 4ème du classement de la coupe du monde à mi saison, Perrine Laffont a attaqué la seconde partie pied au plancher comme en témoigne sa victoire sur l’étape individuelle de Thaiwood en Chine. Ajoutez à cela une seconde place en Dual slalom et la voilà à nouveau dans le trio de tête et surtout gonflée à bloc afin de poursuivre sa route jusqu’aux Mondiaux de Sierra Nevada où elle prendra le départ pour l’or.

 En Slovaquie, Myrtille participait à ses premiers Mondiaux Junior suite à ses excellentes performances européennes.Après une 11ème place sur l’individuel, elle a décroché sa première médaille mondiale lors du sprint avec une superbe 3ème place. Avec une 6ème place sur la poursuite, la voilà titulaire d’un premier petit Globe récompensant le classent général de ces Mondiaux. Il nous apparaît clair qu’il y aura d’autres trophées de ce genre qui viendront garnir la vitrine, déjà bien pleine, du SC Font Romeu Pyrénées 2000.

Et ce n’est pas son frère aîné, Aristide qui va la contredire. Passé dans l’élite cette année, il est revenu des Championnats d’Europe avec de belles courses (3 Top 15) et a renforcé son expérience. Une nouvelle étape de coupe du monde lui tend les bras.

 Entré en équipe de France A de free style cet hiver, Vince Maharavo construit son projet en sillonnant les étapes de coupe du monde. S’adjuger un podium passe par la découverte du milieu élite et de nouvelles heures d’entrainement, ce en quoi il s’investit quotidiennement.

 Comme Doriane, Myrtille ou Perrine, il n’a pas encore 20 ans. Pour autant, tous les 4 et nous y associons la snowboardeuse Fiona Torello (18 ans) et Aristide (22 ans) savent que leur rêve d’élite est plus proche que jamais !

 

Have a nice day J